Baidu copie Google et met en place Penguin !

Baidu's website is seen on a laptop screen in this photo illustration taken in ShanghaiProposé par Baidu, qui n’est autre que le leader des moteurs de recherche chinois, Money Plant (aka le Penguin chinois, d’où le titre un peu provocateur) a été élaboré dans un but précis : celui d’améliorer les résultats de recherche. Sa mise en place s’est faite au détriment de nombreux sites et a bouleversé les habitudes de référencement.

 

 

 

 

Les particularités du web chinois

Il existe plusieurs moteurs de recherche en Chine. Si Google est présent de manière très aléatoire et Sogou, considéré comme un moteur de recherche alternatif, Baidu est bel et bien le site le plus visité de Chine. Et ce n’est pas rien car la Chine est certainement l’un des pays les plus connectés au monde.

D’ici 2015, on devrait compter un peu plus de 750 millions d’internautes dans tout le pays (source). Au cours des dernières années, Baidu est devenu plus qu’un moteur de recherche étant donné qu’il a également à l’origine de Baidu Baike, cette encyclopédie lancée en 2006 est l’équivalent chinois de Wikipédia.

Baidu2

Arrivée d’un nouvel algorithme : Money Plant

Money and plant.Le principal défaut de Baidu était, il y a encore peu, de toujours privilégier la quantité à la qualité en terme de contenu, backlinks et mise à jours. Cette ligne de conduite a été à l’origine de nombreux abus et de nombreuses automatisations qui avaient tous pour but de faire du référencement de masse (ça ne vous rappelle pas les années 2000 sur Google ?).

Pour lutter contre ce phénomène, Baidu a lancé un film anti spam. Créé au début de l’année 2013, Baidu Money Plant a pour fonction de lutter contre les sites de mauvaise qualité (favoriser les contenus originaux) et de supprimer les backlinks non pertinents qui envahissent trop souvent les résultats.

Au cours de l’été 2013, Money Plant a franchi un nouveau pas et s’est tout particulièrement penché sur les liens promotionnels qui pullulent sur le web, punissant les sites concernés selon leur degré d’implication.

 

Les sites les plus pénalisés par Money Plant

Les sites les plus pénalisés par la mise en place de Money Plant sont certainement les sites d’informations vendant des articles sponsorisés et les sites en relation avec le secteur médical pour lesquels la concurrence est rude.

Les grands médias online ont également eu une grosse baisse de trafic provenant des résultats naturels de Baidu. Ils ont d’ailleurs conclu des accords avec le moteur lui même mais aussi avec le gouvernement chinois directement pour éliminer les sites trop spammy et qui contiennent des informations erronées.

En conclusion, Money Plant n’est que le petit frère de Penguin et est loin d’être aussi élaboré. Néanmoins, cela montre clairement une volonté commune en Europe, en Chine ou aux Etats-Unis d’améliorer la qualité des informations qu’on trouve sur les moteurs de recherche. Nous pouvons aussi noter que Baidu ne s’attaque qu’à un type de lien et qu’il tire une balle sur l’un des supports les plus trusté chez nous : les sites d’informations comme Le Monde, Rue89 ou encore le JDN.

Pour en savoir un plus.

Adwords Universel : fusionner 2 anciennes campagnes
La migration de Google Analytics à Universal Analytics : l’essentiel à savoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *