L’utilisation des données structurées

structured-dataIl n’y a jamais eu meilleur moment qu’aujourd’hui pour utiliser les données structurées pour mettre en avant vos produits et services. Quand je dis vous, je parle surtout aux petites entreprises et aux start-ups. Le levier présenté dans l’article ne vous coûtera pas un sous. La seule ressource dont vous aurez besoin est du temps.

Toutes les mises à jour de Google (Panda dès 2011 et Penguin dès 2012) ont mis une bonne fessé aux contenus spammy et / ou de mauvaise qualité. Les sites qui ont une mauvaise expérience utilisateur, qui sont plein de publicités ou qui ont un profil de lien jugé douteux ont subi des baisses dans les résultats organiques. La cause en est bien souvent le contenu. Que ce soit le contenu de vos articles ou le contenu des pages ou sites sur lesquels vous déposez vos liens. Le contenu est roi et ceux qui ne l’ont pas compris, tout du moins la plupart d’entre eux, en a payé le prix fort (perte du chiffre d’affaire). Quand on parle de prestation de référencement, j’aime rappeler la formule suivante :

 

Cheaper SEO Fees = Less Expertise = Short Cuts = Google Penalty = Loss of Rankings = Loss of Revenue

 

A travers cette introduction, je souhaite mettre l’accent sur la sémantique des contenus. Google récompense les sites qui utilisent les données structurées et ce de plusieurs façons. Par exemple, l’authorship tends à résoudre le problème de la provenance des contenus. Il permet à Google de faire un certain jugement de valeur de la personne ou de l’organisme qui est derrière le contenu du site. Google cherche ainsi à décharger une partie de sa dépendance à l’égard des signaux de classement de recherche facilement manipulables comme le graphe de liens (ou Link Graph). Je pense que les données structurées joueront un rôle de plus en plus important. Google donnera plus de poids au balisage sémantique, à l’Author Rank et aux signaux social pour classer les sites dans les SERPS.

En 2011, Google, Bing, Yahoo et Yandex ont tous annoncé comme ils le font rarement qu’ils supportaient maintenant de façon unanime les données structurées de Schema.org, un vocabulaire standardisé des microdatas du web. Il y en a eu d’autre qui ont été supplantées comme les microformats ou les RDFa. Si vous voulez en savoir plus les différentes entre ces trois types de données structurés, il y a un tableau comparatif à cette adresse.

Le monde du web mais plus particulièrement les e-commerçants utilisent de plus en plus ces données structurées pour se différencier des concurrents. Si ces données ne vous disent rien ou si vous ne les avez pas encore intégrées, je crois que c’est le moment de s’y mettre…

 

Une guerre sémantique

Après cette sulfureuse introduction, entrons dans le vif du sujet. A moins que vous utilisez des modules spécifiques dédiés à votre CMS (Magento, Prestashop, WordPress), il vous faudra intégrer les données structurées dans les templates de votre thème. Vous aurez aussi besoin de l’outil de Google pour vérifier la bonne mise en place de ces dernières : Google Structured Data Testing Tool

google-structured-data-testing-tool

 

Voila un exemple concret de ce que l’outil peut donner :

lije-creative-donnees-structurees

 

Le challenge est d’identifier toutes les entités de données structurées et attributs pertinents pour votre business.

 

L’Authorship

authorship

Il y a plusieurs façon de le mettre en place mais la façon la plus simple est encore d’utiliser les balises <link> dans la partie <head> de vos pages. Soit le template header.php pour WordPress et header.tpl pour Prestashop. La ligne de l’author va permettre d’afficher la photo de votre profil Google+ dans les résultats de recherche alors que la ligne du publisher va lier le contenu à votre profil Google+ (influence l’Author Rank).

[...]
<head>
<link rel="author" href="https://plus.google.com/112250353299772317688/posts">
<link rel="publisher" href="https://plus.google.com/112250353299772317688/posts">
[...]

 

Il compte de plus en plus donc forcément, ne valider pas la paternité de vos splog sous peine de voir votre Author Rank impacté négativement.

 

Le Fil d’Ariane

breadcrumb

Le Fil d’Ariane est cette fameuse succession de liens souvent sous le titre de la page. Il convient de dire à Google les informations que contient cet ensemble de liens. L’utilisation des données structurées ici va permettre aux robots de mieux comprendre l’architecture du site. Je montre le mauvais exemple car j’utilise le type RDFa qui est supporté par Google mais privilégiez le code Schema ci-dessous :

[...]
<body itemscope itemtype="http://schema.org/WebPage">
    <nav itemprop="breadcrumb">
        Vous &ecirc;tes ici :
        <a href="/">Accueil</a> >
        <a href="/services/">Services</a> >
        Cr&eacute;ation de site
    </nav>
[...]

 

Un produit

produit-structure

Plus particulièrement pour les e-commerçants, un produit est un ensemble de données structurées de type Product, Organization,  AggregateRating, Offer, NewCondition, etc. Elles ne sont pas toutes obligatoires mais plus vous donnerez de détails et plus efficaces seront les résultats. En complément, vous pouvez utiliser cet outil pour générer le bon code.

[...]
<div itemscope itemtype="http://schema.org/Product">
    <a itemprop="url" href="http://store.nike.com/fr/fr_fr/pd/air-max-1-essential-chaussure/pid-710492/pgid-638412">
        <div itemprop="name">
            <strong>NIKE AIR MAX 1 ESSENTIAL</strong>
        </div>
    </a>
    <div itemprop="description">Chaussure pour homme</div>
    <div itemprop="brand" itemscope itemtype="http://schema.org/Organization">
        <span itemprop="name">Nike</span>
    </div>
    <div itemprop="manufacturer" itemscope itemtype="http://schema.org/Organization">
        Fabriqu&eacute; par : <span itemprop="name">Nike</span>
    </div>
    <div>Mod&egrave;le : 
        <span itemprop="model">AIR MAX 1 ESSENTIAL</span>
    </div>
    <div>ID du produit : 
        <span itemprop="productID">638412</span>
    </div>
    <div itemprop="aggregateRating" itemscope itemtype="http://schema.org/AggregateRating">
        Note : 
        <span itemprop="ratingValue">4</span>/5 bas&eacute;e sur 
        <span itemprop="reviewCount">11</span> votes.
    </div>
    <div itemprop="offers" itemscope itemtype="http://schema.org/Offer">
        <span itemprop="price">140</span>&euro;
        <link itemprop="itemCondition" href="http://schema.org/NewCondition" /> Neuf
    </div>
</div>
[...]

 

Un évènement

evenement-donnees-structurees

Il y a plusieurs types d’événements : DanceEvent, SocialEvent, FoodEvent, SportsEvent et j’en passe. Je vous conseille de vous reporter à Schema.org ou le générateur dédié pour connaitre le type le plus adapté à votre situation. Pour un événement général, le code adapté est le suivant :

[...]
<div itemscope itemtype="http://schema.org/Event">
    <a itemprop="url" href="http://www.seohighlevel.com/">
        <div itemprop="name"><strong>Formation Référencement High Level</strong></div>
    </a>
    <div itemprop="description">Formation avancée orientée Black Hat</div>
    <div><meta itemprop="startDate" content="2013-05-15T08:00">Débute le 15/05/2013 à 08h00</div>
    <meta itemprop="endDate" content="2013-05-18:00.000">Termine le 18/05/2013 à 18h00
    <meta itemprop="duration" content="0000-00-00T21:00">Dur&eacute;e : 21 heures
</div>
<div itemprop="location" itemscope itemtype="http://schema.org/PostalAddress">
    <div itemprop="streetAddress">Hotel du Louvre Place André Malraux</div>
    <div itemprop="postalCode">75001</div>
    <div><span itemprop="addressLocality">Paris</span></div>
    <div itemprop="addressCountry">France</div>
</div>
[...]

 

Je ne vais pas revenir sur tous les types en détails mais il y a, parmi les plus intéressants :

Une application pour smartphone :

application-smartphone

 

Une liste de musiques :

liste-musique

 

Une recette de cuisine :

recette-cuisine

 

Un avis :

avis-data-structured

 

Si vous faites les choses bien, vous devriez voir une hausse des données structurées détectées par Google dans vos Webmaster Tools :

donnees-structurees-gwt

 

Ce graphe se situe dans la partie préférence des Google Webmaster Tools. Vous trouverez également dans la partie Labos > Statistique de l’auteur de précieuses informations sur vos contenus que vous avez signés : nombre de clics, impressions, position moyenne, taux de clic… Attention tout de même à ne pas jouer au plus malin avec Google en cachant vos données structurées dans la page. Dans le meilleur des cas, cela n’affectera en rien votre page et dans le pire des cas, vous risquez une pénalisation.

Si finalement vous jugez encore les retours trop faibles, je vous conseille de lire cet article d’un SEO qui a réussi a augmenter son taux de clic de 56% dans les résultats naturels en jouant uniquement avec différentes miniatures et en utilisant les données structurés de type Authorship.

Technique de spamco : explication et script PHP
Adwords Universel : fusionner 2 anciennes campagnes

One Comment on “L’utilisation des données structurées”

  1. Merci pour ce tour d’horizon sur les rich snippets ! Tous ne sont pas encore pris en compte su Google.fr mais ce n’est qu’une question de temps, donc autant anticiper ! :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *