Retour d’i-Novia : Salon des Nouvelles Technologies & Entrepreneurs

Strasbourg n’est pas seulement la capitale de l’Europe mais c’est aussi une ville dans laquelle nous pouvons organiser des salons tout aussi intéressants qu’à Paris. Le salon i-Novia (Salon des Nouvelles Technologies & Entrepreneurs) s’est déroulé les 8 et 9 Octobre 2014 à Strasbourg. Plus petit que mon dernier salon, il était tout de même composé de 180 exposants, 100 conférences, 10 grands débats et 2 soirées pro.

Inovia

Une fois de plus, j’ai du faire un choix et j’étais présent sur le salon uniquement le Jeudi 9 Octobre après-midi.

Le Planning de la journée

Cette demi-journée a été bien productive. Les conférences, plus ou moins longues, se sont enchaînées de 13h a 18h.

redactionnelle

Cette conférence, sans support et uniquement par micro, a été présentée par Delphine Magisson. J’ai noté plusieurs points intéressants comme par exemple :

  • Avoir des supports de communication pour un client, cela permet non seulement de communiquer mais aussi de pouvoir gérer plus facilement les avis (positifs ou négatifs) des clients en comparaison à des sites externes genre Trustedshop.
  • Si votre cible est les particuliers, il faut plutôt opter pour Facebook, un Blog (conseils, valeur ajoutée à votre produit) et une Newsletter.
  • Si votre cible est les professionnels ou les prescripteurs, il faut opter pour LinkedIn (si international), Viadeo (si français), une Newsletter et un Blog (tendance, veille sectorielle)
  • Twitter en général, c’est beaucoup d’effort et peu de retours.
  • Avant de se lancer dans l’utilisation de support de communication, il faut définir sa ligne éditoriale, c’est à dire l’objectif commercial du support.
  • Sur Facebook, il faut sortir du discours commercial et de l’auto-promotion.

redactionnelle

stenope

J’étais en présence de Laure SAIGNE et Raphaëlle GARCIA de 14h à 15h. C’est un peu moins fluide que la précédente conférence mais dans les grandes lignes, pour se démarque dans un milieu de plus en plus concurrentiel, il faut utiliser sa différence. Il faut mettre en avant les valeurs de la société et la qualité de ses services. Pour rejoindre la conférence de RédactionnElle, il faut définir les médias de communication en amont.

silcom

Je me retrouve dans une atmosphère complètement différente. Michel Silva met l’ambiance comme il faut. Voici quelques un des points que j’ai pris à l’écrit pour convaincre son futur client :

  • L’astuce du coup du style : toujours offrir un stylo au prospect lors de l’entretient. Il a noté de meilleurs retours avec cette technique que ne coûte qu’environ 1 euro seulement.
  • Il faut toujours proposer du sur-mesure.
  • Faites témoigner vos meilleurs clients afin de vanter votre savoir-faire.
  • Soignez votre documentation et notamment votre plaquette commerciale.
  • Évitez les questions interro-négatives fermées.
  • Il faut bien connaitre ses concurrents afin de s’en démarquer.
  • Le succès, c’est 80% de préparation.
  • Le prix reste l’élément le plus important.

activis

Enfin un peu de SEO me direz-vous. Xavier-Noël CULLMANN fait un peu le tour de l’actualité du référencement appuyé par des statistiques et fait le tour des nouveautés. Par exemple, saviez-vous que 62% des mots clés ont des positions différents selon votre position géographique ? Niveau performance, le Dynamic Serving serait la solution idéale pour proposer une version mobile de son site.

Voici de quoi en faire l’analyse :

Actuellement, nous ne parlons déjà plus de contenu qualitatif avec 350 mots. Ils doivent plutôt faire 650 à 700 mots. Évitez aussi les sites mobile en sous domaine.

cci-stratgo

Nous étions que 5 personnes à cette conférence. Tout le monde était parti écouter Olivier Andrieu sur les fondamentaux du référencement naturel. Du coup, nous avons eu un petit exposé en tête à tête (4 personnes en face de nous pour 5 auditeurs). Nous avons pu nous lâcher au niveau des questions ;)

Conclusion

Sans parler des possibilités de faire du réseautage au niveau local, les conférences sont de bonne qualité et il y a moyen de s’en tirer à bon compte. Il y a même de nombreuses possibilités d’emploi notamment aux soirées Pro pendant lesquelles 200 chefs d’entreprises étaient présents.

Si tu n’as pas saisi ta chance, rien n’est perdu. Il y aura fort probablement une 9e édition l’an prochain. Stay tunned !

Bref, j'étais au salon e-Commerce 2014 à Paris
Mon retour sur l'Optiday 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *