Le référencement en Pack : ces vendeurs de légumes

Je m’attaque à un sujet un peu touchy qui peut faire grincer des dents : les packs de référencement naturel. Pour la petite histoire, je travaille à présent à mon compte et à temps plein. Je propose donc des services dont les résultats sont directement liés à mon propre travail, et non plus au travail de plusieurs collaborateurs ou au temps que la direction me permet de passer sur le projet. Ce passage du statut de salarié à freelance me fait perdre en confort mais me fait gagner en flexibilité et en disponibilité. Il permet aussi de mettre à plat mes différents services et notamment celui du référencement naturel.

J’ai fait le constat que beaucoup d’agences SEO fonctionnent encore sous forme de Pack de référencement, de Starter à Premium par exemple. Je ne vais pas en citer, vous en trouverez assez rapidement en faisant quelques recherches sur Google. Ceci dit, c’est à mon sens des agences qu’il faut oublier. Je m’explique…

partir-agence

Je me met à la place du client qui recherche un partenaire de confiance et non pas un partenaire de livrable (rapports de position automatisés une fois par mois). Dans sa démarche, le client externalise la gestion de son référencement pour rechercher une compétence technique qu’il n’a pas en interne. Vous vous doutez bien que les packs de référencement, pré-formatés et dont le coût est calculé à l’avance sont basés sur des process semi-automatisés dont la valeur ajoutée est faible par rapport à un travail sur mesure.

Prenons l’exemple de packs de référencement dont les tarifs avoisinent les 100€ à 200€ par mois. Si un freelance vous facture en moyenne de 50€ à 75€ par heure et une agence de 100€ à 150€ par heure de travail (elle a plus de charges et de frais), déduisez-en le temps jour-homme passé sur votre site. Si en plus vous avez besoin de faire des points téléphoniques avec votre agence tous les mois pour déterminer si les objectifs définis en amont sont en phase avec le travail effectué, vous prendrez une heure sur les deux que ce prestataire peut consacrer par mois sur votre site avec ce budget. La marge de manœuvre est extrêmement réduite.

seo-legumes

J’appelle ces agences des vendeurs de légumes. Il n’est pas possible d’avoir de la qualité avec un coût mensuel si faible pour de la prestation de service (si vous vendez un logiciel, pourquoi pas). Elles vous balancent une offre qui n’est pas forcément adaptée à vos besoins et qui ne dégage aucun avantage concurrentiel. Si votre critère de différenciation est le tarif de la prestation en tant que client, vous réduirez forcément la qualité de la prestation. Ce n’est pas ce qu’il faut rechercher à mon sens. Comme à la bourse, la rentabilité d’un référencement se calcule sur le long terme et non sur 6 mois. Vous devez chercher la qualité, les compétences, l’expérience sectorielle (c’est un plus) et des résultats mesurables d’anciens clients.

Pour recadrer les choses, les prestations de référencement naturel que je propose sont sur mesure. Je passe par un cycle de vente classique qui débute avec une phase d’analyse des besoins, des objectifs et du marché. Si vous êtes à la recherche d’un prestataire pour gérer votre référencement naturel ou la gestion de vos campagnes de liens sponsorisés, n’hésitez pas à me contacter pour en discuter.

agence-trust

Après tout, vous êtes libres de vos choix et si vous souhaitez tout de même vous tourner vers un pack low cost, je ne peux vous en empêcher. Pensez simplement à moi quand votre site se fera pénaliser. A bon entendeur…

J’ai une dernière remarque à formuler pour les agences : faites preuve d’une transparence totale. Quand un budget est trop serré ou que vous n’avez pas les ressources pour répondre correctement à une offre, dites-le au client. Le référencement a une image déjà assez sale comme ça. Jouez carte sur table. Il peut aussi y avoir des dérives et il faut apprendre à se connaitre. Ce projet va-t-il nous détourner de notre coeur de métier ? Y a-t-il un risque ? Va-t-il démoraliser le personnel ? Est-ce une mauvaise idée ?

Adwords : l'univers du Jardin et du Bricolage en 2015
Astuces pour campagnes Google Shopping

3 Comments on “Le référencement en Pack : ces vendeurs de légumes”

  1. Billet intéressant, mais (une fois n’est pas coutume), je ne partage pas totalement ton point de vue.
    Pour faire une réponse de normand, il y a pack, et pack :) Un exemple parmi tant d’autres, Mindfruits de G Eouzan propose des packs en volume horaire, ou encore Blog Ecommerce avec son pack “all inclusive”, et ces sociétés ont une réputation très élevée.
    On fait un métier nébuleux (trop) pour 99% des clients, et cette notion de packs peut les aider à comprendre un peu mieux les offres.
    Comme toi par contre, je m’insurge contre toutes ces “agences” qui vendent du SEO sans avoir aucune autre compétence que la modification des balises méta de base…
    Tout ceci étant dit, je ne fais pas de packs non plus :)

  2. Je me demande pourquoi cet article … ^^ :)

    D’un point de vue “opérationnel”, je suis d’accord avec toi, les packs lient les mains des agences et le sur mesure est pour moi la seule solution viable pour un travail de qualité.

    MAIS certains clients ont tellement été habitués aux packs que si tu n’en proposes pas, ils ne te prennent pas au sérieux, malgré toute la bonne volonté du monde.

    A toi de trouver le juste milieu ;)

    1. Il y a une différence de fond et de forme. Tu peux faire en sorte que ça apparaissent comme un pack sur le papier alors que c’est une presta taillée sur mesure. L’un empêche pas l’autre. Le problème est, comme tu le soulignes, les packs pré-formatés qui ne changent pas peu importe le besoin ou la thématique du client.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *