Greatcontent : plateforme de rédaction de contenu

Greatcontent, comme son nom l’indique en cherchant bien, est une plateforme regroupant auteurs et clients similaire à Textmaster. Nous avons testé cette plateforme de rédaction de contenu avec l’aide de Jean Boudin qui est le responsable France de Greatcontent (ce pour quoi nous le remercions encore).

Au niveau de l’hexagone, lors de l’inscription en tant qu’auteur mais plus particulièrement que client, un membre de l’équipe de Greatcontent vous contactera soit par mail soit par téléphone pour vous parler des rouages des étapes successives pour commander vos textes. Cela m’a étonné la première fois et je peux comprendre que certaines personnes ne souhaitent pas être contactés mais c’est un point relativement marquant par rapport aux concurrents pour être souligné.

La plateforme est jeune et en constante amélioration. Elle est à l’écoute des demandes des clients comme le confirme les dernières modifications apportées à l’occasion de Pâques :

  • Autoriser le balisage HTML par les rédacteurs comme H1, H2 ou en gras
  • Nouveau format d’exportation : DOC et TXT
  • La possibilité de créer des structures de texte
  • Un e-mail d’alerte pour vous avertir quand une commande va bientôt être acceptée
  • Le paramétrage la densité de mots clés en valeur absolue (vous n’avez plus besoin d’indiquer la densité en % mais vous indiquez le nombre de fois que doit être répété le mot clé)
Le site est disponible en allemand, anglais, italien, français et hollandais mais ils y a de nombreux projets futurs tels que l’ouverture d’un site pour l’Espagne et la Pologne.

 

 

La rédaction de contenu

Il y a 3 types de commande différents :

  • Il y a les Open Orders : c’est une commande publique comme pour Textmaster (je risque souvent de faire la comparaison entre ces deux plateformes car nous utilisons énormément cette dernière. Cet article dans la même ligné que Textmaster : client ou rédacteur), tous les rédacteurs peuvent la voir. Vous payez le coût par rapport au nombre de mots et à leur niveau de qualité ainsi que les frais de dossier de 0,30 euros.
  • Il y a les Group Orders : ce sont des commandes destinées à au minimum 3 auteurs sélectionnés et ajoutés dans un groupe (un tag). La tarification est la même que pour une Open Order. La concurrence possède également une fonction similaire.
  • Il y a les Direct Orders : c’est une commande pour un auteur en particulier. Il ne me semble pas que cela soit possible avec Textmaster. Attention, vous allez négocier un tarif avec les auteurs directement. Par contre, Greatcontent prend 30% de marge ajoutée au tarif de l’auteur en plus des frais de dossier.

 

Il y a également 4 façons différentes de créer une commande :

  • L’assistant de commandes (étape par étape)
  • Un formulaire pour la saisie d’une commande individuelle
  • Un fichier .csv
  • Un champ de saisie rapide pour des commandes multiples

 

Il y a 6 niveaux de qualités contre 3 pour textmaster. J’aurais tendance à dire que plus il y a de possibilités, moins le choix est facile. Dans ce cas, ils sont tous bien expliqués et on ne se retrouve pas avec un « qualité très bien » sans savoir exactement à quoi cela correspond :

greatcontent rédaction de contenu

 

Voici un slideshare des différents services de Greatcontent :

Cliquez ici pour télécharger le pdf.

 

La création d’une commande

La création d’une commande est intuitive. Une première partie récapitule le prix du projet (dans le cas de la création d’une commande par formulaire) :

greatcontent rédaction contenu

 

Une deuxième partie permet de configurer son projet :

 

Et une dernière partie de rédiger le brief pour l’auteur : titre, mots clés, informations, etc.

Récapitulatif des fonctionnalités côté rédacteur et côté client

D’un point de vue clients

Recherche de rédacteurs

  • Créer votre propre carnet d’adresses de rédacteurs
  • Rassembler dans des groupes les rédacteurs
  • Placer des annonces pour des recherches des rédacteurs experts dans des domaines et recevoir des candidatures

Gestion des commandes par projets

  • Définition des paramètres par projets (Quantité, qualité, exportations)

Création des commandes

  • Assistant de commandes (outil étape par étape pour sa première commande)
  • Via un formulaire (prédéfini suite à la création d’un projet)
  • Via une saisie rapide (en une ligne, définir une commande puis un briefing pour ces commandes)
  • Via un fichier CSV (d’un tableau définir une commande par ligne)

3 Types de commandes

  • Open Orders : commande public
  • Group Orders : commande à un groupe sélectionné de rédacteurs
  • Direct Orders : commande à un rédacteur en particulier

Critères d’une commande

  • Catégories (plus de 50)
  • Niveau de qualité (6 niveaux)
  • Définition du délai
  • Nombre de mots (minimum et maximum, pour mieux contrôler son budget)
  • Densité de mots clés (pour tous les mots clés d’une commande ou par mot clé)
  • Plusieurs commandes avec un même briefing

Définition d’un briefing

  • Suggestions de briefings prédéfinis (article de blog, descriptions de produits, annuaires, communiqués de presse)
  • Briefing standard à compléter
  • Sauvegardes d’un briefing sur notre plateforme

Accepter un texte :

  • Double vérification si le contenu est unique : une fois sur le web avec Copyscape et une deuxième fois sur la plateforme
  • Accepter un texte
  • Demander une révision gratuitement
  • Refuser un texte si celui-ci est hors-sujet
  • Cession des droits d’auteur dès que vous avez accepté le texte

Exportation des textes :

  • E-mail
  • API (SOAP & XMLRPC)
  • Format : XML, CSV, XLS, HTML, PDF

Payer un bonus aux rédacteurs que vous appréciez
Commander des images via greatcontent.fr de la banque d’images fotolia.fr
Être remboursé si plus de besoin en texte

 

Prochainement sur la plateforme (certains changements sont déjà en ligne)

Tester la plateforme avec la SandBox (utiliser la plateforme dans une version test pour tester des fonctionnalités)
Structure du texte : il sera possible de demander aux rédacteurs de baliser le texte selon des critères SEO de base (h1, h2, h3, en gras, souligné, en italic). De plus, les meta tags (Title, desc, keywords) pourront aussi être rédigés. Le texte ainsi que les meta tags formaté pourra être exporté selon le format de votre choix.
Amélioration de l’ergonomie de la plateforme pour les clients

 

D’un point de vue rédacteurs

Rapide recherche de commandes
10 minutes pour lire le briefing et accepter la commande
Pendant les 10 minutes, la commande est réservée au rédacteur qui lit la commande
Fixer son prix pour les commandes Direct Order
Répondre à des annonces et mettre en avant ses compétences
Vérification automatique des mots clés et du nombre de mots
Versement des gains à partir de 10€
Possibilité de recevoir un bonus si le travail a été excellent
Paiement via PayPal ou virement bancaire

 

Différences avec la concurrence

 

 

Points positifs

  • Vous pouvez choisir le temps de production d’une commande (de 1 à 50 jours)
  • Les auteurs sont recrutés suite à un test d’évaluation (gage de qualité minimum)
  • Vous pouvez entrer directement en contact avec les auteurs et les rechercher en fonction de filtres
  • Vous pouvez annuler un projet si les propositions faites ne conviennent pas
  • Le site fonctionne avec un crédit d’argent (pas de points comme Textmaster). De ce fait, vous pouvez récupérer un montant qui n’a pas été utilisé.
  • Vous payez seulement une fois que le texte a été validé
  • Vous pouvez vous connecter à votre compte Fotolia pour agrémenter vos textes de vos photos acheté via ce site
  • Vous pouvez créer une quantité importante de projets simultanés en important un fichier csv
  • Vous pouvez spécifier la densité en % ou en absolu des mots clés dans les textes
  • Le support est très réactif.

 

Points négatifs

  • Le montant minimum pour créditer son compte est de 25€ HT. Pour tester la plateforme, il faut donc investir 3x plus que pour Textmaster
  • Il y a des frais de dossier. Ils sont minimes mais quand la totalité du processus est automatisé et qu’il n’y a pas d’intervention manuelle, je n’en vois pas l’intérêt.
  • De même, il n’y a pas de codes promo pour l’instant
  • Il faut passer par le support pour avec un lien d’affiliation
  • La rémunération en tant qu’annonceur est faible et très limitée dans le temps (parrainage) : 5% des dépenses des affiliés sur 2 mois contre 10% sur 12 mois pour Textmaster
  • Vous êtes obligés de spécifier un nombre de mots clés maximum et minimum. C’est à double tranchant. D’un côté, les auteurs doivent repasser sur le texte pour le réduire afin qu’il soit conforme à la limite maximum, d’un autre côté, un contenu plus important que la quantité souhaitée ne peut pas être négative. Personnellement, si je reçois 340 mots au lieu de 300 pour un communiqué de presse, ça me va parfaitement. Par contre, si je n’ai le budget plus que pour 300 mots, mes bornes seront minimum 300, maximum 301. Imaginez la difficulté pour l’auteur pour arriver à ce chiffre exact.
  • Les rabais sont plutôt faibles par rapport aux montants investis. Si vous générez un certain chiffre d’affaire par mois, vous obtiendrez alors le mois suivant un pourcentage du chiffre d’affaire :
- 2% à partir de 1 000 € de CA / mois
- 3% à partir de 2 500 € de CA / mois
- 4% à partir de 5 000 € de CA / mois
- 5% à partir de 10 000€ de CA / mois

Avez-vous déjà testé la plateforme ? Quels ont été vos retours ? Si ce n’est pas encore fait, commandez votre premier texte Greatcontent ici.

 


Jérôme

CEO de LIJE Creative, triple certifié Adwords. J'effectue une veille permanente sur les évolutions techniques et technologiques du web ainsi que sur l'acquisition de trafic et de visibilité dont je fais la synthèse dans les articles de mon blog.

Commentaires

  1. Abusalih a dit : 13 avril 2012 à 9:27

    Merci pour cette présentation extrêmement complète :)

    Je suis curieux de voir à quoi ressemble les textes de catégorie 2 et 3.

  2. Bonsoir,

    Merci pour la présentation de GreatContent que je ne connaissais pas. J’ai un ami qui a essayé TextMaster (moi pas encore). Il a bénéficier de codes promo pour tester et en a été très content. Il faudra tester GreatContent pour comparer.

  3. Je ne connaissais pas du tout cette plateforme de rédaction de contenus qui a l’air bien sympathique. Plutôt adepte de Textbroker pour ses tarifs inférieurs à ceux de Textmaster, j’essaierai bien Great Content avec la petite promo de 7€, ça vaut le coup d’essayer ! Merci pour cette découverte ;)

  4. Salut,
    C’est très bien d’avoir eu cette présentation, c’est toujours intéressant de savoir ce qu’on a à disposition en cas de besoin et d’être averti de la présence d’un petit nouveau. Je vais faire tourner l’info autour de moi.

  5. [...] Greatcontent : plateforme de rédaction de contenu Structure du texte : il sera possible de demander aux rédacteurs de baliser le texte selon des critères SEO de base (h1, h2, h3, en gras, souligné, en italic). [...]

  6. JeanSemeur a dit : 18 avril 2012 à 8:19

    Quand je vois déjà une faute dans la capture d´écran, je me dis que c´est du sérieux de première qualité C´est un auteur de quel niveau qui a fait la redac? ;-)
    Sinon je suis pas contre un essai de rigueur, reste à voir le résultat! Ou serait-il possible de voir le texte qui a été rédigé par les services GC, histoire d´avoir une idée? thx =)

  7. je recherche toujours des pistes pour la rédaction de contenu et voila une information qui m’intéresse beaucoup.
    Quel est le niveau de qualité à viser pour obtenir un bon communiqué de presse ?
    merci

  8. Merci Jérôme pour cette présentation exhaustive de GreatContent que je n’ai pas encore utilisé, et pour le comparatif avec TextMaster sur lequel j’ai un compte rédacteur.

    Je pense que dans le contexte actuel d’élévation du niveau des contenus textuels publiés dans les sites corporate, les annuaires ou les sites de communiqués (malgré la paranoïa ambiante depuis Google Panda), la rédaction de contenu va avoir le vent en poupe pour 2012 et les années à venir ;-)

  9. Bonjour,
    Je pense que quand ils se seront occupés de tous les points négatifs que tu as listé, ils seront particulièrement compétitifs face aux autres plateformes du genre, donc maintenant à eux de jouer!

  10. Pour le nombre de mots minimum et maximum, je trouve ça un peu limite, et pour les frais de dossier comme tu le dis, pas trop d’intérêt non plus. Mais bon, ils sont jeunes, laissons leur un peu de temps pour réparer ces quelques erreurs.

  11. Je viens de tomber sur cet article en effectuant quelques recherches. Très sympa et détaillé comme article, en revanche apporte il réellement une différence comparé à textmaster? et par rapport à textbroker? qui pour ce dernier, et quand même le plus utilisé et le plus connu.

    Niveau qualité/prix et vu les mises à jours Google, on peut se demander si ca vaut toujours le coup ce genre de service (en dehors des cp, sites satellite etc)

  12. Mendoza a dit : 6 octobre 2012 à 5:58

    Eh bien ça c’est de la review complète, merci, je suis chez textmaster personellement mais j’hésite encore à changer…

  13. DesJeux a dit : 28 octobre 2012 à 10:37

    J’ai déjà testé ça va c’est pas mal, mais faut retoucher un peu.

  14. ca fait du bien d’avoir encore plus de choix en ce qui concerne la rédaction de contenu
    en plus de textmaster et textbroker, greatcontent représente une belle alternative de plus